Questions fréquentes

smartvote c'est quoi?
smartvote est une plateforme en ligne d’aide au vote. Au moyen d'un questionnaire portant sur divers sujets politiques, les électrices et électeurs peuvent comparer leurs positions avec celles des candidat·e·s et/ou des partis et obtenir une recommandation de vote.

 

Comment fonctionne smartvote?
Avant les élections, les candidat·e·s répondent au questionnaire smartvote où leur profil politique est enregistré. Les électrices et électeurs peuvent ensuite répondre aux mêmes questions sur le site de smartvote. Leurs réponses sont alors comparées à celles des candidat·e·s. Ainsi, les candidat·e·s ou les listes se rapprochant le plus de leurs positions leur sont présenté·e·s sous la forme d’un classement.

 

Quels avantages apporte smartvote aux électrices et électeurs?
smartvote a pour but de soutenir les électrices et électeurs dans leur choix de vote en leur fournissant un meilleur accès à l’information. A cela, la plateforme d’aide au vote veut permettre une plus grande transparence en politique et fournit également une vue d'ensemble des positions politiques des candidat·e·s.  

 

Quels avantages apporte smartvote aux candidat·e·s?
smartvote bénéficie d’un large public d’utilisatrices et d'utilisateurs et permet ainsi aux candidat·e·s d’avoir une meilleure visibilité. Environ un électeur sur cinq utilise smartvote et environ 85 pour cent des candidat·e·s ont un profil smartvote (selon les chiffres lors des élections au Conseil national et au Conseil des Etats en 2015). A cela, smartvote se distingue par sa longue expérience, la transparence totale de ses méthodes ainsi que sa proximité avec les universités et hautes écoles et répond également aux normes internationales des plateformes d’aide au vote.  

 

A quelle fréquence est utilisé smartvote?
1,3 million de recommandations électorales ont été émises lors des élections au Conseil national et au Conseil des États de 2015, ce qui veut dire qu’environ un électeur sur cinq a utilisé la plateforme. Du côté des candidat·e·s, environ 3 300 d’entre elles et d’entre eux ont rempli le questionnaire smartvote lors des mêmes élections, ce qui correspond à un taux de participation de 85 pour cent des candidat·e·s. En plus des élections nationales, smartvote est également utilisé dans de nombreuses élections cantonales et municipales.

 

Comment est développé le questionnaire?
Dans un premier temps, les idées et les propositions de questions pour le questionnaire sont recueillies. Ces propositions peuvent provenir de différentes sources comme les partis, les groupes d'intérêt, les citoyennes et citoyens, les médias et bien évidemment l'équipe de smartvote. Les questions sont ensuite sélectionnées en plusieurs fois. L'objectif est d'élaborer un questionnaire aussi équilibré que possible et couvrant les sujets importants de l’actualité politique. Finalement, le questionnaire ainsi que les explications des différentes questions sont mis en forme et un pré-test est effectué.

 

Pourquoi certains thèmes importants ne figurent pas dans le questionnaire smartvote et qui décide de l'importance des thèmes?
L'évaluation de l'importance des sujets est subjective. Les partis politiques, les citoyennes et citoyens, les médias et la science accordent une importance différente à l'actualité. Ainsi, le but de smartvote est de créer un questionnaire aussi équilibré que possible. Le questionnaire smartvote comprend des sujets sur lesquels les candidat·e·s ont des opinions différentes et qui intéressent un large public. D'autres critères comme l'actualité des questions et leur importance locale, en particulier pour les élections communales et cantonales, sont également importants.

 

Comment sont déterminées les positions politiques des candidat·e·s?
Plusieurs semaines avant les élections, les candidat·e·s répondent au questionnaire smartvote qui contient des questions sur différentes thématiques actuelles. Leurs positions quant à ces thématiques sont alors enregistrées et un profil politique est créé. 

 

Comment sont calculés les résultats?
Sur le site de smartvote, les utilisatrices et utilisateurs répondent au même questionnaire auquel les candidat·e·s ont déjà répondu. Les réponses sont ensuite comparées avec celles des candidat·e·s ou des listes en calculant la distance euclidienne (distance linéaire entre deux points dans un espace multidimensionnel). smartvote présente alors à chaque utilisatrice et utilisateur un classement de la totalité des candidat·e·s ou des listes en plaçant celles et ceux ayant les positions les plus proches en tête de classement. Plus un utilisateur ou une utilisatrice répond à un grand nombre de questions, plus le calcul sera précis. Vous trouverez plus d'informations concernant le calcul de la recommandation de vote sous la rubrique "Méthodes"

 

Comment sont calculés les résultats pour les listes?
Si une élection présente des listes de candidat·e·s, les électeurs peuvent également obtenir une recommandation de vote par liste. En principe, la même procédure que pour la recommandation de vote des candidat·e·s individuel·le·s est utilisée. La seule différence est que, pour chaque question, les réponses de l’ensemble des candidat·e·s d'une liste sont agrégées en une "réponse de liste" uniforme (moyenne arithmétique des réponses des candidat·e·s) avant l’établissement du classement. 

 

Comment dois-je interpréter les pourcentages indiqués avec la recommandation de vote?
La recommandation de vote (en %) est la valeur de jumelage selon laquelle les candidat·e·s sont classés. Celle-ci est calculée avec la distance euclidienne (distance linéaire entre deux points dans un espace multidimensionnel). Pour faciliter la compréhension des résultats, la valeur de correspondance est indiquée sous forme de pourcentage. Il est important de noter qu'il s'agit ici d'une mesure géométrique. Par conséquent, cette valeur ne peut pas être interprétée directement comme étant la proportion de réponses semblables entre les candidat·e·s et les électrices/électeurs. Une correspondance de 70 pour cent ne signifie donc pas qu'un·e candidat·e ait donné les mêmes réponses que l'utilisatrice/utilisateur dans exactement 70 pour cent des questions. Vous pouvez trouver des informations supplémentaires sur le calcul de la recommandation de vote sous la rubrique "Méthodes"

 

Quelle influence a la pondération sur mes résultats? 
Les utilisatrices et utilisateurs ont la possibilité de pondérer leurs réponses. La pondération est prise en compte dans le calcul de leurs résultats. Il permet à l'utilisatrice/utilisateur d'indiquer quels sujets lui sont plus ou moins importants. Si un·e utilisatrice/utilisateur pondère une question avec un signe plus (+ = 2), la réponse compte deux fois dans le calcul. Si un·e utilisatrice/utilisateur pondère une question avec un signe moins (- = 0,5), la réponse compte pour moitié. La pondération affecte la recommandation de vote, mais pas les représentations graphiques (smartspider, smartmap). Vous trouverez plus d'informations sur le calcul de la recommandation de vote sous la rubrique "Méthodes".

 

Comment dois-je interpréter le graphique smartspider? Comment est-il calculé?
Les graphiques smartspider représentent les positions politiques d’une personne sur la base de huit axes thématiques différents. Pour chaque axe, une valeur minimale de 0 et maximale de 100 peut être atteinte. Une valeur de 100 représente un fort accord avec l'objectif formulé par l'axe correspondant. Une valeur de 0 signifie que l'objectif formulé par l’axe n'est pas soutenu. Les points suivants sont à prendre en considération :

  • Les graphiques smarspider ne font pas partie de la recommandation de vote, mais représentent un positionnement indépendant des candidat·e·s.
  • Seule une partie des questions du questionnaire smartvote est prise en compte dans le calcul des graphiques smartspider. En effet, toutes les questions ne sont pas forcément affiliées à l'un des huit axes. 
  • Le questionnaire smartvote est adapté à chaque élection de manière à ce que les axes du graphique smartpider ne soient pas toujours basés sur les mêmes questions. La comparaison directe des graphiques smartspider d’une élection à une autre est donc méthodiquement biaisée. 

Vous trouverez plus d'informations concernant le calcul des graphiques smartspider sous la rubrique "Méthodes"

 

Pourquoi mon graphique smartspider est-il aussi différent que celui de la candidate/du candidat qui m'a été recommandé·e? 
Seule une partie des questions du questionnaire smartvote est prise en compte dans le calcul du graphique smartspider, car toutes les questions ne sont pas affiliées aux huit axes du graphique. En revanche, pour les recommandations de vote, toutes les questions sont prises en compte. Il peut donc arriver que le graphique smartspider d’une électrice/d'un électeur, malgré un pourcentage de correspondance élevé (%), diffère assez fortement de celui d'un·e candidat·e.

 

Comment puis-je interpréter la smartmap? Comment la smartmap est-elle calculée?
Le graphique smartmap montre les positions politiques des candidat·e·s, partis ou listes sous la forme d'une carte politique bidimensionnelle. Toutes les questions du questionnaire smartvote sont prises en compte pour l’établissement de ce graphique. Plus les points sont proches les uns des autres, plus les profils politiques sont similaires. Il faut toutefois noter qu’aucune interprétation statistique ne peut être faite à partir de la smartmap en raison de sa représentation quadratique fixe. Vous trouverez de plus amples informations concernant le calcul de la smartmap sous la rubrique "Méthodes"

 

Pourquoi certain·e·s candidat·e·s ne sont pas présent·e·s sur la plateforme? Pourquoi certain·e·s candidat·e·s n'ont pas de réponses?
Pourquoi certains candidats n'ont-ils pas de réponses ? Pour être pris en considération lors de la recommandation de vote smartvote, les candidat·e·s doivent répondre à l'intégralité du questionnaire. Les partis et les candidat·e·s qui n'ont pas rempli intégralement et confirmé le questionnaire ne sont pas inclus dans la recommandation de vote. Avant le début de l'élection, tous les partis et candidat·e·s sont contactés, dans la mesure du possible, et informés de la possibilité de participer à smartvote.  

 

Pourquoi certaines questions contiennent déjà des réponses quand je change d'élection?
Sur la plateforme smartvote, certaines élections sont associées comme c’est le cas pour les élections au Conseil national et au Conseil des Etats. Ainsi, si vous remplissez le questionnaire pour les élections au Conseil national, les réponses aux questions qui sont les mêmes pour les deux élections sont automatiquement adaptées au questionnaire des élections au Conseil des Etats. Cela signifie que vous n’avez pas à répondre à la même question plus d’une fois. Les réponses peuvent être modifiées à tout moment. 

 

Comment est financé smartvote?
smartvote est principalement financé par les services qu’il propose (contributions des partis politiques et des candidat·e·s /contributions des partenaires médias). De plus, smartvote reçoit des soutiens financiers provenant notamment de fondations ainsi que des dons. Malgré ces contributions, smartvote reste largement tributaire du travail non rémunéré du personnel du projet. Pour plus d'informations sur le financement de smartvote, cliquez ici.

 

Qu'advient-il des données saisies sur la page des électrices/électeurs de smartvote.ch?
Les réponses au questionnaire smartvote, les données personnelles saisies lors de la création d'un compte d'électeur ou lors de la participation à des sondages en ligne ne sont évaluées et publiées que sous forme anonyme et agrégée. Ainsi, il est impossible d'identifier les utilisatrices/utilisateurs individuel·le·s. Afin de protéger les données personnelles sensibles, nous respectons les dispositions légales de la loi fédérale sur la protection des données (LPD), de l'ordonnance sur la loi fédérale sur la protection des données (OLPD), de la loi sur les télécommunications (LTC) ainsi que d'autres dispositions de la loi sur la protection des données. Vous trouverez de plus amples informations dans nos dispositions relatives à la Protection des données